!css
Actualités

Actualités details

06/07/2020

SOCIETE GENERALE, ENGAGE DANS LA LUTTE CONTRE LA COVID-19 EN AFRIQUE

Le 16 avril dernier, le groupe SOCIETE GENERALE a signé un partenariat avec l’association Médecins Sans Frontières (MSF) dans le cadre de son programme mondial de solidarité.

Un don de 1,5 millions d’euros a été fait à l’association MSF en vue de soutenir ses activités de lutte contre le COVID 19 en Afrique de l’Ouest, et en Afrique Centrale et de l’Est, notamment en Côte d’Ivoire, au Burkina Faso, au Cameroun et au Sénégal.

A ce jour, MSF a mis en place de nombreuses actions en coordination avec les autorités de santé locale.

COTE D’IVOIRE

  • Abidjan

Après avoir soutenu le Ministère de la Santé pour le dépistage et le référencement des personnes présentant les symptômes du coronavirus à l’aéroport d’Abidjan, les équipes médicales de MSF traitent maintenant les patients atteints de COVID-19 modérés dans le centre de traitement de Vitib, à Grand Bassam, à une heure d'Abidjan. Pendant les douze semaines d’intervention, plus de 350 patients ont été admis dans ce centre d’une capacité d'accueil de 76 lits. MSF y proposait également un soutien psychosocial grâce à la présence de 2 psychologues recrutés par l’association.

L’équipe a aujourd’hui réduit sa présence, les besoins étant couverts par les équipes du Ministère de la santé. L’association réoriente désormais ses activités sur le centre de traitement de Yopougon, pour un projet pilote de télémédecine en partenariat avec une ONG locale.

Par ailleurs, un million de masques en tissu ont été produits en partenariat avec des organisations locales et distribués gratuitement à la population à Abidjan. MSF, par l'intermédiaire d'associations locales, a également distribué ces masques aux patients souffrant d'insuffisance rénale, ainsi qu'aux diabétiques et aux personnes souffrant d'hypertension artérielle.

  • Bouaké

À Bouaké, la deuxième ville du pays, les équipes MSF poursuivent la formation et la promotion de la santé en collaboration avec les organisations locales. L’association a soutenu les activités de dépistage et de sensibilisation aux différents points d'entrée de la ville et dans six centres de santé permettant de référer les cas Covid-19 à l’unité de soins dédiée.

« Bouaké se situe sur la route du Nord qui mènent aux frontières du Burkina Faso et du Mali. Il est essentiel d’y assurer une présence pour pouvoir réagir rapidement si un cas y était confirmé et couper la chaîne de transmission. Pour cela, il faut obligatoirement se préparer à la prise en charge des cas, assurer la protection du personnel de santé, mais aussi et surtout s’investir dans la sensibilisation des populations », explique Abdoul-Aziz Mohamed, Directeur exécutif Afrique de l’Ouest et centrale, pour MSF à Abidjan.

Environ 5000 masques produits par des artisans locaux ont été distribués aux personnes vulnérables (souffrant de diabète, d’hypertension et d’insuffisance rénale)  à travers leurs associations ou institutions de référence.

Les activités sont désormais réorientées vers les populations les plus vulnérables dans la communauté,  avec la mise en place de cliniques mobiles, circulant notamment au sein de 70 « camps de prières » recensés dans la région

Au 6 juillet, le continent comptait 463 000 cas confirmés et plus de  11 000 décès. De nombreux efforts restent encore à faire, mais nous sommes heureux de l’impact de notre contribution aux actions de MSF dans ce combat. Nous espérons vivement que nos actions contribueront à arriver à bout de la pandémie.